PROMAFIX SPIT

fixation tôle

Fixation tôle : les conseils d’utilisation

Vous envisagez d’effectuer des travaux de toitures ou de bardages ? En entreprenant de tels travaux, vous avez besoin de nombreux accessoires dont la vis en est un. Le rôle de la vis est crucial en ce qu’elle permet de fixer la tôle, ce qui rend le choix de celle-ci difficile. En effet, choisir une vis revient à prendre en compte divers paramètres afin d’éviter des erreurs. Cela dit, afin de vous aider à bien choisir cet accessoire important pour fixer les tôles, quelques conseils vous seront apportés. Notamment, des conseils par rapport aux matériaux adéquats, aux différentes sortes de vis avec leurs utilisations ainsi qu’à l’empreinte de tête appropriée afin d’assurer l’étape de fixation.

Vis pour tôle : les matériaux adéquats

La visserie de tôle peut connaître un problème de sécheresse, de corrosion ou d’humidité. Pour cela, les vis de fixation doivent résister à ces problèmes inévitables pour les toitures. Habituellement, la plupart des vis sont fabriquées en acier qui est un matériau ayant une grande solidité. Or, quand la résistance à la corrosion, à la sécheresse et à l’humidité est demandée, d’autres matériaux sont à préconiser. En effet, vous pouvez choisir entre l’acier phosphaté, bichromaté ou zingué. Ces derniers ont la qualité de résister à l’oxydation, à la corrosion ainsi qu’à la casse tout comme le laiton, le titane et le bronze. Vous pouvez également opter pour des vis en inox, surtout pour une surface présentant beaucoup plus de corrosion.

Fixation tôle: les différentes sortes et leurs diverses utilisations

Il existe différents types de vis à choisir selon leurs utilisations dont la liste est non exhaustive. Si vous envisagez d’effectuer une fixation pour tôles bac acier ou une toiture métallique, vous pouvez vous procurer d’une vis autotaraudeuse dont il en existe 2 types. Pour une tôle fine ayant une épaisseur inférieure à 5 mm, il est recommandé d’utiliser des vis à bout pointu ou type A. Par contre, pour une tôle dont l’épaisseur est supérieure à 5 mm, il est préférable d’opter pour une vis à bout plat ou type B. Si les travaux concernent une surface plus colossale, il est conseillé d’utiliser des vis de couture ou des vis autoperceuse. Par ailleurs, si vous prévoyez une fixation sur un support en bois, vous pouvez utiliser des vis à bois traditionnelles, des vis tire-fond ou des vis à bois et aggloméré. Par ailleurs, d’autres critères sont à prendre en compte par rapport à l’épaisseur de la tôle. Entre autres, pour les tôles plus épaisses, le filetage doit être fin tandis que pour une tôle fine, le filetage doit être choisi gros.

Vis pour tôle en acier : le choix de l’empreinte de tête

Outre le matériau et les diverses utilisations, le choix de l’empreinte de tête est également important dans la visserie d’une tôle. En effet, la tête de vis est l’élément qui assure le maintien de la pression ainsi que le serrage de la visserie. Cela dit, si le plus souvent la vis ayant une empreinte droite était la plus utilisée, ce choix n’est pas toujours le plus adéquat. En effet, la vis à empreinte droite concerne principalement la visserie en bois manuel. Pour ce qui est des tôles en acier ou d’une toiture métallique, les vis à 6 lobes internes dites Torx sont les plus efficaces. Il s’agit d’une fixation tôle permettant un vissage automatique. Or, ce type d’empreinte de tête demande un outillage spécifique difficile à se procurer. Une raison pour laquelle il est conseillé d’opter pour le Pozidriz ou le Philips, des vis à usage polyvalent rendant possible aussi bien le serrage manuel qu’électrique.



Information

PROMAFIX SPIT